École de Taï Chi Chuan - ITCCA Marseille) Le mot de la rentrée 2018

Quelle place pour la pratique du Taï chi chuan au XXIème siècle, cette pratique ancestrale qui nous invite à la lenteur à travers le mouvement a-t-elle toujours un sens dans ce monde en état d’urgence ?
Faire du Taï chi c’est au-delà des bienfaits pour la santé, largement reconnus maintenant, une invitation à la constance et à la régularité en réponse à la pression de l’immédiateté et de l’intensité (notions si prisées dans notre société et tellement ravageuses).
Il s’agit ici de prendre soin de soi, de s’accorder régulièrement un temps pour mobiliser son énergie, de s’accorder à la juste tension du monde et de se tenir au plus près des forces de vie.
Le Taï chi chuan, cet art martial, qui évoque aussi le combattant en soi. A travers un cadre et une discipline qui n’enferme pas le pratiquant mais au contraire lui propose un espace de création sans cesse renouvelé, c’est faire l’expérience par la mise en mouvement du corps vivant rendu tangible.
Se tenir entre Terre et Ciel, faire le lien entre tradition et modernité, c’est ce que la sagesse des maîtres nous offre en transmettant le taï chi chuan de génération en génération, un mode de vie et de transformation aligné sur le Temps du monde. S’il y a urgence aujourd’hui, c’est bien de ralentir dont il s’agit.
C’est avec joie que nous vous retrouverons cette année encore pour continuer d’inventer le chemin…